Par définition, la veille technique constitue l’ensemble des techniques permettant d’organiser de manière systématique la collecte, la propagation de l’exploitation des renseignements techniques nécessaires au maintien et à l’accroissement des entités. C’est une activité très essentielle pour toutes entreprises qui cherche à développer ou conserver son avantage concurrentiel. Toutefois, pour faire une bonne veille tech, il faut savoir comment s’y prendre. Retrouver ici comment procéder.

Définir ses objectifs

La première des choses à faire lorsque vous désirez faire une bonne veille tech, est de définir vos objectifs. C’est en sachant ce que vous désirez vraiment que vous pourriez mener une veille technologique pouvant vous être utile. Toutefois, veiller à ce que la veille à mener cadre parfaitement avec la stratégie de votre entreprise. Si vous ne savez comment vous y prendre, vous pouvez tout simplement commencer par un diagnostic en déterminant vos habitudes et de déterminer comment améliorer les choses. Une fois que vous avez effectué votre diagnostic, vous devez définir vos objectifs, les moyens pour le faire de même que la procédure à suivre. Définir vos objectifs vous permettra d’être plus efficace dans le choix de votre outil de recherche et de vos sources. Si vous n’arrivez toujours pas à mieux définir vos objectifs avec ce procédé, vous pouvez consulter Bujinkan-france.net pour vous faire guider plus facilement.

Rassemblez les informations

Dès que vous aurez défini vos objectifs, vous devez également rassembler les informations nécessaires pouvant vous être utiles pour faire une bonne veille tech. Pour parvenir à collecter de très bonnes informations, vous devez faire un bon usage des outils de recherche. Si vous ne savez comment vous y prendre pour rassembler le maximum d’informations nécessaires, vous pouvez tout simplement regarder ce qui se passe dans les domaines proches du vôtre. Cela vous permettra d’être plus inspiré et de pouvoir innover de belles et grandes choses par association d’idées. Par ailleurs, si vous avez peu de temps à consacrer aux recherches sur internet, vous pouvez automatiser le plus de recherches possible et en faire usage plus tard. Vous pouvez également stocker des algorithmes et les réutilisez plus tard.

Identifiez les bonnes sources

Avant toutes choses, il faut notifier que le tout ne suffit pas de disposer d’un maximum d’information pour parvenir à faire une bonne veille tech. Vous devez également pouvoir échanger avec diverses communautés. Le partage et l’échange d’informations vous font gagner un précieux temps et donnent surtout lieu à des découvertes que vous ne saurez trouver seul. Pour être certain de l’apport positif qu’auront ses échanges avec ses communautés, vous devez bien identifier leurs sources. Comme sources importantes sur lesquelles vous devez vous baser, on retrouve les revues de papiers spécialisées, les chaines YouTube spécialisées, des publications partagées sur Linkedn, des forums professionnels très actifs ou encore des githubs bien fournis. Une fois que vous aurez trouvé la bonne source, vous aurez plus de facilité à trouver les bonnes idées qu’il vous faut. Par ailleurs, il est également recommandé de trier et organiser les diverses informations collectées pour en faire un bon usage. Vous devez également aménager vos créneaux de veille et aussi partager vos découvertes afin d’aider d’autres personnes dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.