Feux intelligent

Si les premiers feux tricolores ont vu le jour, c’était pour assurer une bonne régulation de la circulation routière. Mais avec le trafic qui devient important dans toutes les villes, tout porte à croire que ces feux de signalisation ne jouent plus bien leurs rôles. Du coup, des systèmes de gestion automatisés ont été intégrés à ces feux mais sans résultats fiables. Mais l’intelligence artificielle a une fois de plus révélé qu’elle est la solution pour aider les feux tricolores à gérer le trafic. Découvrez donc ici de quelle manière.

Qu’est-ce qu’un feu de circulation intelligent ?

Si l’intelligence artificielle a déjà démontré son utilité à plusieurs niveaux dans le domaine de la technologie ou du numérique, elle démontre cette fois-ci son utilité dans la gestion du trafic dans les grandes villes. En réalité, avant l’avènement de l’intelligence artificielle dans l’univers des feux de circulation, ces derniers possédaient un mode de fonctionnement qui ne tenait pas en compte la forte densité du trafic à certains moments de la journée. Par conséquent, ce sont de longues files d’attente de véhicules qui se formaient sur les voies les matins et les fins de journées. Parfois, le feu reste même au rouge pour les véhicules alors qu’il n’y a aucun piéton qui souhaite passer. Ou encore, il reste quelques secondes au vert pour les piétons alors qu’il sont plusieurs à vouloir traverser. Mais grâce à l’intelligence artificielle, les feux de circulation sont devenus intelligents. En effet, ce sont des feux en mesure de réagir à des données qu’ils reçoivent par l’intermédiaire de boucles inductives ou de capteurs insérés sous le revêtement des voies.

Les feux de circulation et système de contrôle à distance

Avec les systèmes de contrôle à distance des feux tricolores qui sont des systèmes basés sur l’intelligence artificielle, la circulation sera non seulement plus fluide mais en plus de cela, les policiers seront moins nécessaires pour réguler la circulation. En effet, les boucles inductives intégrées sous le revêtement des voies sont en mesure d’analyser en temps réel la longueur des bouchons et la densité du trafic. Les données analysées par ces boucles sont centralisées puis envoyées à un poste de commandement où il y a un logiciel qui dirige à distance les feux de circulation.

L’intelligence artificielle et feux tricolores pour faciliter la vie aux piétons

Avant l’avènement des feux de circulation intelligents, il y avait des boutons poussoirs que les piétons devaient appuyer pour faire passer le feu au vert s’ils voulaient traverser. Mais cette alternative pour fluidifier la circulation n’a pas été d’une très grande utilité. Cependant, grâce à l’intelligence artificielle, les feux de circulation peuvent désormais s’adapter aux besoins des piétons. En effet, ces feux intelligents sont dotés de caméras munis d’un large champ de vision qui détectent les piétons et analysent leurs mouvements. Ainsi, lorsqu’un piéton est sur le point de traverser, la caméra analyse en une fraction de seconde le comportement de ce dernier puis envoie un signal au feu tricolore afin qu’il passe au vert pour le piéton. Si le piéton a fini sa traversée, le feu revient au rouge. Ce qui évite aux véhicules de stationner sur les voies alors qu’il n’y a aucun piéton qui désire traverser.

Une pensée sur “Comment les feux de circulation peuvent devenir intelligents ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *